Quelles sont les étapes de la construction d’une charpente métallique ?

Pour fabriquer une charpente en métal, les professionnels en la construction procèdent par étapes. Par rapport à la charpente en bois, la charpente en métal vous permet d’économiser 10 % sur le prix. Ce type de construction est-il plus complexe ? Nécessite-t -il un assemblage préparatoire ? Nous allons voir tout cela dans cet article. 

L’étape avant le montage de l’ossature métallique

Le processus de la construction de charpente métallique est plus ou moins similaire à celle d’une charpente en bois et en béton. Avant de procéder à la construction, la société de construction : 

Dans le meme genre : Système de gestion de file d'attente : l'accueil et la prise en charge des patients bien assurées !

  • Prend les mesures nécessaires
  • Propose un devis

La qualité du rendu dépend en grande partie de la mesure des cote et l’élaboration d’un devis. Pour ce faire, le conducteur de travaux a recours à un calculateur projeteur pour compiler le type de construction :

  • Maison
  • Hangar
  • Bâtiments industriels
  • Etc. 

A cela s’ajoutent les matériaux de couverture et l’isolation installée. Vous en aurez plus de détails en vous rendant sur https://www.id-construction.com/charpente-metallique/.

Lire également : Les avantages financiers à envisager lors d'une relocalisation : une perspective économique sur le déménagement

La conception de la charpente en métal 

Une fois que l’étude du projet est terminée, toutes les données sont analysées afin de déterminer : 

  • Les sections
  • Les profils des éléments en acier (IPN, HEA)

La réalisation du calepinage de la charpente métallique se fait à partir des normes de construction et des supports de charge. Cela consiste à répartir sur plan et de façon équilibrée : 

  • Les poutres
  • Les poutrelles
  • Les traverses
  • Les pannes métalliques

Après avoir réalisé tous les éléments métalliques nécessaires, on procède à la fabrication en atelier avant la réalisation des éléments de l’ossature. 

La préparation du montage de la structure métallique

Le recours à un constructeur professionnel est incontournable pour ce type d’opération. Cela nécessite la maîtrise de l’utilisation des machines adaptées avec lesquelles, l’équipe de fabrication : 

  • Coupe
  • Perce
  • Procède au cisaillage ou au poinçonnage
  • Réalise la soudure de toutes les pièces d’acier
  • Procède au marquage des pièces de l’ossature

Le professionnel peut être amené à utiliser de l’acier galvanisé ou métallisé. S’il s’agit d’un acier brut, il faudra procéder à un traitement antirouille. En revanche, il faut appliquer de la peinture intumescente, s’il s’agit : 

  • De l’acier laminé à chaud
  • Galvanisé
  • Métallisé ou non

Le traçage de sol et l’assemblage

Pour faciliter l’assemblage, il est nécessaire de faire un traçage de sol. Ce qui implique : 

  • La lecture des plans de structure
  • Le levage
  • Le tracé d’alignement
  • La mesure à distances
  • Etc. 

Le levage des assemblages (poteaux, fermes, croix de cornières) se fait avec des engins, notamment la grue ou la nacelle. Ensuite, les charpentiers fixent des fermes sur le bâtiment ou la maison en question. 

Lorsque la charpente est bien fixée à la maçonnerie du bâtiment, les charpentiers procèdent à la finalisation de l’ossature, en fixant les pannes et les chevrons par : 

  • Des liernes
  • Des bretelles
  • Des cornières